Barbuzard, le plongeur tek !

Publié le par Satyre


Rendez-vous téléphonique est pris, avec Barnabé Moulin alias Barbuzard; mais qui est cet étrange plongeur ?...

 

Barnabe Moulin

Barnabe Moulin - Crédit Photo : Gregory Vernoux

 


Passion-Plongée (2P) : Bonjour Barbuzard, peux-tu te présenter ?

Barnabé, 36 ans, ostéopathe, je vis en Bretagne et j’ai donc la chance d’habiter proche de la mer, à trois quart d’heure de tous les principaux spots de plongée. J’ai une petite fille qui s’appelle Marine. Mon amie, Alex, est également plongeuse et nous plongeons régulièrement ensemble.


Barnabé Moulin2P : Quand as-tu commencé la plongée ?

J’ai commencé à apprendre la plongée en scaphandre en 2002.

 

Dès l’âge de 6 ans, j’ai mis la tête sous l’eau alors que je ne savais pas encore nagé. J’habitais au bord de la mer et j’étais tous le temps dans l’eau. Je partais en Méditerranée pêcher les oursins et violets (espèce qui a pratiquement disparu en Méditerranée).

 

Je m’en suis éloigné pendant 15 ans pour faire du vélo (vtt, cyclocross, descente, etc.) et je m’y suis remis, il y a donc 8 ans. Je repris gout à l’eau en me mettant à faire du triathlon; le virus m’a repris à ce moment là. En 2002, je décide de passer mon niveau 1 puis tout s’est enchainé.

 

Ma découverte de la plongée s’est faite principalement à partir des rencontres : passage du N1 dans un club puis de nombreuses rencontres qui m’ont permis d’évoluer et de passer les niveaux suivants.


J’ai une formation très variée au niveau des approches. J’ai fais un niv1 fédé, puis l’advanced PADI, …,  niveau 4 avec le comité départementale, puis le nitrox et enfin le trimix.

 

Au niveau des certifications, je suis aujourd’hui Niveau 4 - Instructeur E2, Advanced Trimix TDI , gas blender et en cours de validation pour les niveaux souterrains (niveaux PSA – Plongeur Souterrain Autonome). Pour ces derniers, il s’agit de diplômes en cours de validation qui vont arriver vers le mois d’octobre.

 

Depuis 1 an ½, je plonge désormais en recycleur, mais comme j’aime varier les plaisir, je continue également la plongée en circuit ouvert. D’ailleurs, depuis le début de l’année, je me suis mis au Sidemount.

 


2P : Tu es un adapte de la plongée au recycleur ? Pourrais-tu nous en dire plus ?

Cela fait plus d’1 an ½ que je suis passé sur le recycleur Ouroboros. C’est une excellente machine !



Parallèlement, j’ai découvert la plongée souterraine par l’intermédiaire de Tautaz, il y a 4 ans. Ca été une véritable révélation !

 

Très rapidement, dans la progression de la plongée sout., il m’est venu à l’esprit que le recycleur été indispensable pour une question d’autonomie et de sécurité. C’est la rencontre avec un ami qui m’a également fait sauter le pas.

 

S’en est suivit un long apprentissage. Il fallait repartir à zéro. Aujourd’hui, je totalise plus de 250 heures sur la machine qui me permet de profiter des joies  du vrai monde du silence.

 

La plongée en recycleur est réellement un plaisir car tu es complètement pris dans l’élément et tu n’es pas pris par le temps. Le côté technique me plait également beaucoup.
Ce qui ne m’empêche pas d’aller faire une plongée avec les copains avec une bouteille, pas sur le dos cette fois, mais sur le côté !  (cf. notre dossier sidemount).




2P : Tu es membre Passion-Plongée depuis août 2007; qu'est ce que tu apprécies particulièrement sur le site ?

Edouard forcément ;o) (ndlr, le fondateur de Passion-Plongée).

 

Les rencontres que cela permet de faire ainsi que l’état d’esprit détendu; comme les rencontres lors du dernier salon de la plongée (rencontre avec les autres membres du site suivi d’un resto). Les échanges et les rencontres sont très conviviaux. J’échange sur de nombreux forum plongée et sur Passion-Plongée l’ambiance est particulièrement détendue.

 

Sans parler des weekends plongé avec de nombreux membres (minimenthos, coral reef, scubacow, harold, steeve, et bien d’autres).  Je suis l’osthéo à distance de Milka ;o)

 

Tout ce petit monde se retrouve à la fois sur le forum et sur Facebook et ca rend une fois encore un côté très convivial à cette communauté. Ca permet aussi de communiquer sur l’actualité de chacun.

 


2P : Pourrais-tu nous raconter (en quelques lignes) ta plus belle plongée ?

Ma plus belle plongée ? […] la première à Cadaqués (Espagne) ; d’ailleurs j’y retourne régulièrement, c’est un peu le retour aux sources à chaque fois.

 

Sinon ma première épave à Ibiza, sur le Joker à 40 mètres. La vision d’un bateau posé au fond avec ses voiles, grandiose !  Les mats encore intacts et les voiles établies sur les gréements, le tout dans une eau bleue transparente, inoubliable!

 

Alviela (Portugal) également, une fantastique plongée de 6h40 en souterrain ! C’est une galerie qui normalement est interdite à la plongée mais pour laquelle on a une autorisation particulière. L’année dernière, on y  est allé avec Laurent P. pour aller prolonger le terminus de la grotte ; cette grotte est explorée depuis une 10aine d’année. Après 1 km de progression et 1 point bas à 134 mètres, on a découvert des galeries magnifiques ; les 6 heures de décompression nous ont permis de profiter de ce spectacle grandiose !  C’est vraiment une grotte incroyable !

 

… et les plus belles plongées sont encore à venir !


2P : Enfin, quels sont tes futurs projets dans la plongée ?

Je suis sur la route pour une nouvelle expédition à Alviela. On va passer 1 semaine à continuer l’exploration. Cette année, on va pouvoir ramener des images et ainsi partager ce que nous avons pu voir au fond. On est une équipe de 4 (2 plongeurs de pointes, 1 caméraman et 1 plongeur d’assistance) ; nous sommes hébergés dans un local founi par la société portugaise de spéléologie (SPE), au cœur du Portugal, dans un très joli site.
Ensuite, petit tour en Méditerranée au mois de septembre pour se ressourcer à Cadaqués avec ma chérie.

 

Et une nouvelle expédition au mois d’octobre à Cahors (Lot). Un projet d’expédition à la fontaine des Chartreux à Cahors qui devrait avoir lieu au mois d’Octobre ainsi qu’un projet avec Nathalie Lasselin (camérawomen- www.pixnat.com)

 

Et entre temps, se faire plaisir avec les copains près de chez moi, sur les sites autours de Lorient, Groix, etc. où il se trouve toutes les épaves de la seconde guerre mondiale. Il y a de quoi s’amuser !

 


Merci Barbuzard, bonne route et bonnes plongées à Alviela. On attend les images avec impatience.

Découvrez le site de Barbuzard sur http://barbuzard.over-blog.com 


http://www.passion-plongee.com/portrait-de-plongeur/barbuzard-le-plongeur-tek

Publié dans Presentation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article