La derniere des vacances...

Publié le par Satyre

Mardi 17/08/2010, je fais mes bagages... Les vacances se terminent aujourd'hui :(.
J'arrive a Kerguelen pour la plongee de l'apres midi. Je ne plongerai pas avec mon equipement que j'ai rince hier. On me prete une combinaison humide et le responsable de base me prete son materiel. La stab a un volume dorsal (je ne sais plus laquelle), le detendeur principal un Aqualung Legend.

Nous allons plonger sur le Cyrano. J'ai un rapport particulier avec cette epave. C'est le premier site sur lequel j'ai plonge en Bretagne et c'etait le 09 Mai 2009, le jour de mon anniversaire :D. Je m'en suis rappelle en feuilletant mon divelog hier soir.
Depuis bien longtemps donc, pas de bi, pas de deco, pas de devidoirs: rien. J'ai juste un 15L, je me sens hyper leger
Je plongerai en binome avec Herbert, le Hollandais (volant ? :mrgreen:) d'hier. Juste avant de partir, je teste mon MetalSub que j'ai fait tombe hier et qui du coup, ne s'allumait plus :(. Yes, il marche de nouveau :D. Je vais donc avoir de la lumiere. Je m'equipe super vite et pour cause :mrgreen: et j'embarque sur le bateau. Pendant la traversee, un petit grain noous mouille. Il fait pas beau aujourd'hui, le soleil est cache derriere de gros nuages. Je me plais a penser que la Bretagne pleure mon depart. Je discute avec Vincent qui pendant l'hiver est a Tignes, je vais peut etre aller faire une sous glace moi...
Arrive sur le site, la gueuse et mise a l'eau. Il y aura deux palanquees d'autonomes et toujours les deux N1 en formation N2. La premiere palanquee est chargee de securiser le mouillage. Je serai dans la seconde palanquee mais noous aurons la tache de detacher le mouillage. 
La mise a l'eau s'effectue sans soucis, ah si... Je vois mon binome qui descend sans soucis tandis que moi, je purge la stab au max, je vide les poumons un max, mais je descend hyper lentement. Je sens que je suis un poil sous-leste. Il me faudrait une livre (1lb) mais bon faut pas rever non plus. Je rattrape mon binome, lui fait signe que je remonte a la surface. Je remonte, signe OK au bateau puis je m'approche et je demande un kilo de plus. Je retire la poche a plombs, insere le Kg et galere pour la remettre dedans. Arrrgh... j'avais oublie ce desagrement de la poche de plombs dans une stab. Je demande de l'aide a mon binome, qui s'execute, lui aussi a du mal et puis il me fait signe OK. Nous entamons la descente, pfff, ca va beaucoup mieux. Je descend neanmoins en tenant la poche, pas envie qu'elle ne se barre. Arrive en bas, je vide la stab et pose sur le sable, je m'assure que la poche est bien securisee. J'allume le phare et le faiseau deploie sa pleine puissance. Nous commencons l'exploration. Il y a toujours cet enorme banc de tacots, je vois un paquet d'etrilles, dont une entrain de se nourrir sous la coque. Il y a un peu de jus et la visi sans etre mauvaise n'est pas des plus belles. Je galere un peu avec la stab, je ne retrouve pas toutes les sensations de la wing donc par deux fois je me fais embarquer et je remonte de 5m. Ceci dit, je suis toujours baba de ce retour en humide, de la sensation de glisse par rapport a l'etanche, et je m'assure beaucoup a slalommer entre les differents elements de l'epave. Comme d'habitude, il y a du homard, du vrai, du gros, je n'en vois qu'un au lieu de deux d'habitude. En revanche, je vois beaucoup de plus petits homards, surement des homards Normands qui sont venus rendre visite a leurs cousins Bretons.
Il y aura aussi un gros tourteau, une araignee et pleins d'autres bebettes et poissons
Cependant, je commence a avoir froid :(. Je regarde l'ordi et je vois 23min. Je regarde mon manometre et j'ai plus de 100 bars. Ca ne le fait pas pour mon binome. Je continue l'explo, on fait encore des tours et des tours de l'epave (au total on en fera 6), on croise les copains puis au bout de 40min, je fais le signe : "J'ai froid. On remonte ?". Ouf, lui aussi est d'accord, je deplace la gueuse et je l'eloigne de l'epave. On remonte gentillement et 46 minutes plus tard nous creuvons la surface apres avoir respecte un arret de securite de 3 minutes a 5 metres.
Je jette un dernier regard sur Groix, je me surprends a esperer voir bondir un dauphin... Les vacances sont finies. Je sais que je reviendrais (bientot?) mais j'ai quand meme un peu le blues. Je rends a Matthieu son matos, je prends ma douche et ouvre une brocante plongee. Ben oui, quand on voit etale tout mon materiel, que je suis entrain de ranger, ca fait bizarre.
Olivier passe avec une bouteille de rhum dans les bras. Il paie son coup vu que c'etait son anniversaire la veille. Je vais donc rejoindre toute l'equipe pour un verre de l'amitie (encore un). J'ai vraiment adore les moments passes avec eux et c'est avec un vrai pincement au coeur que je prends conge. C'est le moment de prendre la route, direction Paris avec un detour par Rouen pour rendre la 7L d'O2 et le detendeur Aqualung Calypso O2 au seigneur MF12.

Kenavo Kerguelen.
Je reviendrai bientot cet automne pour l'ete indien et pour ceux qui auront deja fini la saison, RDV l'annee prochaine.

Parametres:
Lieu: Ile de Groix, Bretagne
Site: Le Cyrano
Profondeur max: 18 m
Temps Total de plongee: 46 min

Publié dans Recreational

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article