Ma 1ere en Manche

Publié le par Satyre

Tagadaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Hier, j'ai effectue ma premiere plongee en Manche. Ah la Manche, j'en avais beaucoup entendu parle : visibilite nulle, beaucoup de courant, gros coefficient de maree... Ben tout ca c'est vrai !
La veille, j'ai pris contact avec le club FFESSM Caen Plongee par telephone. On me demande de m'inscrire sur le site Internet du club. Bon, n'ayant pas Internet chez l'amie qui m'heberge, le lendemain je vais squatter la connexion Wifi d'un McDo et... patatra : pas possible de m'inscrire. Je repasse un coup de fil et je tombe sur le repondeur telephonique... L'affaire semble mal engagee :( . Je laisse un message et 1h plus tard mon telephone sonne, c'est Ok, je peux venir plonger :).
Je trouverai le plan surle site du club. Bon, ben, il y a bien une carte mais c'est pas clair du tout pour moi.
Apres plusieurs coups de fils pour avoir des indications, j'arrive au bout de la jetee vers 18h30. Bizzarre, il n'y a rien, juste un Bunker completement enterre dans la digue et des voitures. Je rappelle, je suis bien au bon endroit, le bunker c'est une annexe du local technique du club et l'antenne c'est la prise d'air du compresseur. Je rentre (descends plutot), l'explorateur de forts que je suis et tout excite. Dans le bunker, il y a donc les vestiaire, le local materiel, le compresseur.
Histoire de ne pas perdre de temps, je regle tout de suite les formalites administratives: license 2010 + carte de niveau + certificat medical. Je demande si je peux plonger avec mon bidouze :mrgreen: ben oui, le lestage, il est calcule pile poil la, c'est zero kg meme avec l'etanche. 
La reponse est positive et je vais avec le DP sur le ponton pour voir le bateau. Pour rejoindre le ponton, il y a un sacre denivele, une bonne dizaine de metres. La mer est basse et loin ; normal vu que le coeeficient de maree est de 112.
Je descends laborieusement le 2x12L, c'est que c'est lourd et faut eviter de se casser la figure et le case sans mal a la place qui m'a ete assignee. Je remonte me changer. Je m'engouffre dans le bunker et je chausse l'etanche en priant pour ne pas etre trop inonde (je reve la, je sais deja qu'elle prend l'eau ca ne va pas miraculeusement arreter).
Je rejoins le bateau, et surprise :o?, je suis l'ovni en etanche ils sont tous en humides voir en semi. Mais ils sont fous ces Normands, fous je vous dis. Le bateau est une barge en alu equipee d'un moteur de 250.
Petit coucou aux plongeurs a bord, les veinards, ils etaient tous au boulot il y a moins d'une heure, mais pourquoi que j'habite a Paris moi :evil: ?
L'heure de navigation jusqu'au site de plongee est... rock&roll. Ca secoue serieux et sur un atterrissage du bateau mon dos prends un sacre coup. on arrive finalement sur le site de plongee. Le directeur de plongee (DP) forme les palanquees et je plongerai avec un habitue du club: Fabrice.
On sera l'avant derniere palanquee a partir. Les consignes sont 20min au fond, remontee en pleines eaux au parachute (largue a 6/9m), pas de stop de securite et retour au bateau. De toutes les manieres avec 20m/20min, on est dans la courbe de securite et tous ceux qui plongent avec des blocs gonfles au club sont au Nx30. Le but est d'eviter une derive trop importante dans cette mer formee et dans l'obscurite car il est tout de meme 20h40.
Nous sommes larges en amont de la bouee. La derive, pas trop importante, nous mene droit dessus. J'entame la descente. Pas besoin de se dehaler, il y a plein de sediments en sustention, une vrai puree de poix. A un moment le bout devient horizontal, mais je ne vois toujours pas le fond, je continue a le suivre puis a un moment je le lache et descend de 30cm. 
](*,) ca y est , je la vois cette epave. Je suis meme dessus :mrgreen:. Coup d'oeil a droite, mon binome passe devant. Je le suis, enfin je fais ce que je peux pour suivre ses palmes gris/noir. Son phare que je vois pendre a sa stab est eteint. Mais ou est il donc passe 8-[ ? J'ai vu ses palmes soulever de la chtouille et moi juste derriere et deja je ne le vois plus #-o.
On se calme on respire. Tu es sur une epave: Ok. Bon tu ne vois meme pas a plus de 10cm: Ok. Tu ne connais pas le site de plongee: Ok. Mais lui, il connait le site de plongee: Ok. Ben reste sur place et fait des 360 sur toi avec ton phare :idea:
Pas mal comme idee, je le vois surgir de nulle part. Cette fois ci mon coco, je ne te lache pas d'une palme. Du coup, ses palmes, je me les suis souvent prises dans la gueule pendant tout le reste de la plongee >(.
Malgre la visi pourrie de chez pourrie, on verra des poissons (vieilles? tacots? autres?) et de 4 ou 5 homards. Je ne veux pas dire mais bon, s'ils sont plus nombreux que sur une plongee en Bretagne, ils sont petits ici les homards.
En plus de l'appareil photo numerique et son caisson kivabien, je devrait aussi essayer de faire un peu de bio, non? 
Au bout de 23/24 minutes, conformement aux consignes, c'est fin de plongee. A la remontee, je gonfle le parachute jaune (parce que je valide ainsi que la ou je l'ai dorenavent positionne sur le cote droit de la plaque je peux m'en saisir facilement (et oui, je ne rate plus une occasion de valider un changement ou de tester en situation reelle) :mrgreen:. En revanche, le spool avec le fil accroche a la Santi, meme si je suis sur de ne plus voir le mousqueton se liberer et voir tout mon fil se barrer, ben recuperer le fil passe a travers le trou du du spool avec des gants c'est beaucoup plus coton. Je suis pas encore au point pour ca [-X
J'accroche donc le para et le spool, je gonfle tranquille avec les moustaches et je finis la remontee en rebobinnant mon parachute. Du coup j'ai fais un mini stop de securite d'une minute. Le bateau est a proximite, je passe le parachute et remonte a l'echelle... en surfant sur les vagues.
Une fois toutes les palanquees a bord, on met les pleins gaz pour rentrer le plus rapidement possible. Ca remue sec et je finis le cul par terre a un moment, ouf, plus de peur que de mal . 
Le soleil fini de se coucher et c'est beau et paisible. On rentre au port, la maree est bien montee. S'en suit le dechargement du bateau, je remonte le bi a la voiture. 
Dans le bunker, il y a meme des douches... chaudes !!! Quel luxe.
Je remplis le cheque et ne trouvant personne pour signer mon carnet (oui, je collectionne les tampons) je la signe moi meme :mrgreen: et je ne la tamponne pas.
Note pour bientot : "Penser a me faire faire un tampon".
Je rentre sur Caen, fourbu et affame mais content de cette 1ere =D>.

Parametres:
Lieu: Ouistreham
Site: La Barge Grue
Profondeur max: 21m
Temps Total de plongee: 26 min
Temperature: 17/18C
Cout: 25 EUR pour les exterieurs au club


-------
PS: Un club FFESSM qui gonfle systematiquement a l'Air Enrichi et qui du coup forme ses Niveaux 1 au Nitrox, mes cliches sur les dinosaures en prennent un serieux coup. Meme si je pense qu'ils sont plus l'exception que la regle.

Publié dans Recreational

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

plongeur d'épaves du débarquement 13/10/2010 11:35



Bienvenu en Normandie, tu peux passer par Cherbourg il y a des club bien équipés, avec des épaves et plus de visibilité, l'été ce n'est pas le top pour la visi, plutot octobre novembre et pendant
ou après les petits coef.


Sur mon blog  (plus axxés chasse tu verras qu'il y a de la visibilité et du poissons. A+